Démarches auto-entrepreneur
>
Devenir auto-entrepreneur
>
Devenir esthéticienne à domicile auto-entrepreneur

Devenir esthéticienne à domicile auto-entrepreneur

Une esthéticienne souhaitant ouvrir un salon d'esthétisme a intérêt à créer une société du fait des investissements importants. En revanche, pour une activité d'esthétisme à domicile, le statut d'auto-entrepreneur ou plutôt de micro-entrepreneur, selon la nouvelle terminologie officielle, est adapté. Découvrez dans cet article comment devenir esthéticienne à domicile auto-entrepreneuse.

Devenir esthéticienne à domicile auto-entrepreneur

1 - Se déclarer en tant qu'esthéticienne à domicile auto-entrepreneur
2 - La réglementation de l'esthétique à domicile
3 - Le salaire de l'esthéticienne à domicile
4 - L'esthéticienne à domicile auto-entrepreneuse et la TVA

Devenir esthéticienne à domicile auto-entrepreneur

1 - Se déclarer en tant qu'esthéticienne à domicile auto-entrepreneur

L'esthéticienne souhaitant exercer à domicile en tant qu'indépendante doit faire enregistrer son activité à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA) et va ainsi être inscrite au Répertoire des Métiers (RM). L'inscription se fait en ligne, éventuellement avec l'aide d'un formaliste. L'auto-entrepreneur reçoit alors un extrait D1, pour prouver que l'immatriculation a bien été effectuée.

Et si l'esthéticienne vend des produits à ses clients, elle est également considérée comme une commerçante. Elle doit alors également s'inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) tenu par les greffes des tribunaux de commerce. Un extrait K (équivalent à l'extrait KBIS des sociétés) est envoyé par la poste.

2 - La réglementation de l'esthétique à domicile

La profession d'esthéticienne à son compte à domicile est une profession réglementée. Ainsi, l'intervenante doit disposer d'un diplôme, comme le CAP esthétique-cosmétique-parfumerie ou avoir une expérience de 3 ans minimum dans le secteur de l'esthétisme. Dans ce cas, il est nécessaire de demander une attestation de qualification professionnelle à la Chambre de métiers et de l'artisanat.

Par ailleurs, si l'esthéticienne n'exerce pas uniquement dans la commune de domiciliation de son auto-entreprise, elle doit s'adresser à la CMA, afin d'obtenir une carte d'artisan ambulant, une carte valable 4 ans. La demande se fait alors à l'aide du formulaire cerfa 14022. Et, elle doit souscrire à un service de médiation.
Enfin, certaines prestations d'esthétisme sont encadrées. C'est, par exemple, le cas de l'épilation. En effet, la spécialiste de l'esthétisme ne peut utiliser que la pince ou la cire, l'épilation au laser, à la lumière pulsée ou encore aux lampes flash nécessitant l'intervention d'un médecin.

A noter : la souscription d'une assurance responsabilité civile professionnelle n'est pas obligatoire mais fortement conseillé, pour se couvrir en cas de réaction allergique, de brûlure, de casse chez la cliente etc. Et le contrat d'assurance auto doit être adapté pour couvrir l'usage professionnel du véhicule.

3 - Le salaire de l'esthéticienne à domicile

L'esthéticienne auto-entrepreneuse ne perçoit pas un salaire. Elle fixe librement le prix de ses prestations. Ce prix est en général équivalent à 50-60 € de l'heure. Le chiffre d'affaire ainsi encaissé est à déclarer à l'URSSAF tous les mois ou tous les trimestres au choix de l'entrepreneuse. Cet organisme prélève alors les cotisations sociales au taux de 22%, un taux ramené à 12,8% pour le chiffre d'affaire relatif à la vente de produits cosmétiques. A ce taux s'ajoute la taxe pour la formation professionnelle (0,3% et 0,1% pour la vente de produits).

Par ailleurs, le chiffre d'affaires doit être mentionné dans la déclaration d'impôt au titre des bénéfices industriels et commerciaux avec un abattement de 50% pour les soins de beauté et un abattement de 71% pour l'achat revente de produits de beauté.

Attention : pour continuer à bénéficier du statut d'auto-entrepreneur et du régime micro-BIC, l'esthéticienne doit réaliser un chiffre d'affaire inférieur à 72500 € ou 176200 € en cas d'activité mixte (soin et vente) avec une sous-limitation à 72500 € pour les soins esthétiques. Si le chiffre d'affaire est dépassé pendant 2 années consécutives, l'esthéticienne bascule automatiquement dans le régime de l'entreprise individuelle.

4 - L'esthéticienne à domicile auto-entrepreneuse et la TVA

Le statut d'esthéticienne en tant qu'auto-entrepreneur entraine une franchise de TVA. Cela signifie que la professionnelle des soins beauté ne facture pas la TVA et mentionne sur sa facture "TVA non applicable, article 293B du CGI" (Code Générale des Impôts). En contrepartie, l'esthéticienne à son compte ne récupère pas la TVA de ses achats. Cependant, l'auto-entrepreneuse peut renoncer au régime de franchise de TVA.

Et au-delà d'un certain chiffre d'affaire, l'esthéticienne micro-entrepreneuse doit facturer la TVA et la récupérer sur ses achats :
- 34400 € pour les prestations de beauté (avec une tolérance à 36500 € en cas de dépassement exceptionnel,

- 85800 € pour l'achat-revente (avec une tolérance à 94300 € en cas de dépassement exceptionnel) avec une sous-limitation à 34400 € pour les prestations.

Attention : en cas de dépassement de chiffre d'affaire lors de la première année d'exercice, le seuil de tolérance n'est pas appliqué.

FAQ

Je suis esthéticienne à domicile en auto-entrepreneur. Est-ce que je cotise au chômage ?

L'auto-entrepreneur ne cotise pas au chômage. Cependant, une allocation de 800 € par mois pendant 6 mois est versée sous condition aux micro-entrepreneurs placés en redressement ou en liquidation judiciaire.

Le salon d'esthétisme qui m'embauchait a fermé. Est-ce que je peux cumuler chômage et activité d'esthéticienne à domicile sous le statut de l'auto-entrepreneur ?

Le cumul activité d'auto-entrepreneur et demandeur d'emploi est possible. Cependant, au-delà d'un certain chiffre d'affaires, le montant des indemnités est diminué. La période d'indemnisation est alors prolongée.

Je suis employée en tant qu'esthéticienne dans un salon. Est-ce que je peux m'installer à mon compte en tant qu'auto-entrepreneur.


Le cumul esthéticienne salariée et esthéticienne auto-entrepreneuse n'est possible que si votre contrat ne comprend pas de clause d'exclusivité et que si vous ne concurrencez pas votre employeur.

Je m'installe en tant qu'esthéticienne auto-entrepreneuse. Est-il obligatoire d'avoir un compte bancaire professionnelle ?

Un compte bancaire dédié est nécessaire si le chiffre d'affaire est supérieur à 10.000 €, pendant 2 ans.

Devenir auto-entrepreneur
rapidement et facilement

Créer mon auto-entreprise
This is some text inside of a div block.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.