Démarches auto-entrepreneur
>
Devenir auto-entrepreneur
>
Devenir auto-entrepreneur webmaster / web developpeur / informatique freelance

Devenir autoentrepreneur web developer / webmaster / informatique

Les métiers de l’informatique offrent de nombreuses possibilités de développer son propre business. Créer une auto-entreprise dans le domaine de l’informatique permet de se lancer dans le monde du travail à son propre compte assez facilement et sans trop de contraintes juridiques. Mais pour avoir toutes les cartes en main, voici quelques conseils pour amorcer votre activité sereinement.

1. Quelles sont les opportunités dans le secteur de l’informatique ?

Pour un informaticien qui souhaite développer son activité commerciale, il est important de prendre suffisamment de temps pour étudier le marché et tester son idée de départ. En analysant l’environnement dans lequel il évolue, le futur patron pourra mieux cibler les attentes des clients. En proposant des services innovants qui sont susceptibles de plaire à une large clientèle, il pourra rapidement dégager suffisamment de bénéfices pour se rémunérer à la fin de chaque mois. Le secteur de l’informatique offre de très bonne opportunité pour développer son activité, il est possible de créer des logiciels, de s’occuper de cyber-sécurité, d’administrer des systèmes et réseaux, de réparer des ordinateurs, de faire de la formation...

2. Pourquoi faut-il déclarer son activité rémunérée en déclarant son auto-entreprise en informatique ?

Il peut être tentant de commencer son activité sans avoir déclaré au préalable son entreprise auprès d’un des Centres de Formation de l’Entreprise (CFE). Mais cette option peut avoir des conséquences désastreuses. En effet, toute activité rémunérée non déclarée est considérée comme du travail dissimulé et à ce titre, des sanctions pénales peuvent être prononcées contre le contrevenant. Aussi, il est inutile de prendre des risques sachant que depuis janvier 2009, Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du Commerce de l'Artisanat a mis en place l’auto-entreprise, un statut qui permet de créer rapidement une société. Grâce à la simplification dans la gestion et l’imposition, ce type d’entreprise est idéale pour commencer et tester une nouvelle activité lucrative sans prendre de trop gros risques financiers.

3. Comment procéder pour déclarer son auto-entreprise en qualité d’informaticien ou de webmaster ?

En fonction de son activité principale, une auto-entreprise en informatique peut dépendre de différents Centres de Formation de l’Entreprise (CFE). Une entreprise spécialisée dans l’entretien et réparation de machines de bureau et de matériel informatique pourra être déclarée auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) alors qu’une entreprise chargée de développer des logiciels sera considérée comme un prestataire de services et elle pourra dépendre de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI).  Pour une profession considérée comme libérale, l’auto-entrepreneur dépendra de l’Urssaf ou de la caisse générale de Sécurité sociale.

Aujourd’hui l’Etat a mis en place une interface guichet-entreprises.fr  pour faire votre déclaration en ligne. Pour vous connecter vous devez créer un compte ou alors vous pouvez utiliser les identifiants de FranceConnect. Ce dispositif très pratique permet avec un seul identifiant et mot de passe de se connecter à de nombreux sites des organismes publics et privés les plus utilisés comme Ameli.fr, impots.gouv.fr, immatriculation.ants.gouv.fr…Une fois la déclaration réalisée sur le site du guichet-entreprises.fr, les organismes comme la Sécurité sociale pour les indépendants, les impôts et l’URSSAF vont recevoir une copie de la demande. L’INSEE va être en charge de générer le numéro SIREN (pour « système d'identification du répertoire des entreprises »). Ce code à 9 chiffres est spécifique pour chaque entreprise.

4. Quels sont les documents nécessaires à la constitution du dossier pour déclarer une auto-entreprise en informatique ?

Pour déclarer son auto-entreprise spécialisée en informatique, il faut dans un premier temps remplir le cerfa 15253*03 qui peut être téléchargé gratuitement sur Internet. Puis vous enregistrez en ligne ce formulaire rempli sur le site de guichet-entreprises.fr. Il ne faut pas oublier de joindre une copie de votre pièce d'identité. Dans le cas du dépannage à domicile, il peut être judicieux de faire également une demande de carte de commerçant ambulant qui permet d’exercer en dehors de la commune où votre auto-entreprise est domiciliée.

5. Y a-t-il des restrictions imposées lors de la création d’une micro-entreprise en informatique ?

En janvier 2009, les Français découvrent un nouveau statut : l’auto-entreprise qui séduit rapidement des personnes qui souhaitent développer une activité commerciale sans subir la lourdeur administrative. Toutefois ce statut est soumis à certaines règles.
• Une personne n’a pas le droit de créer plusieurs auto-entreprises. Toutefois au sein d’une même entité, il est possible de développer des activités de nature différentes. Lors de la déclaration de l’auto-entreprise, il est nécessaire de bien spécifier les différentes activités qui seront exercées. L’activité principale définira le code APE  (activité Principale Exercée).
• Le chiffre d’affaires est plafonné. Ce plafond dépend de l’activité de l’entreprise. Si le seuil est dépassé une seule année, l’entrepreneur peut conserver son statut, toutefois au deuxième dépassement, la société doit devenir une entreprise individuelle.
• Le recrutement d’un (ou plusieurs) salarié(s) est autorisé mais les déductions fiscales liées à l’embauche d’un employé sont très minimes.
• Dans le régime du micro-entrepreneur, la TVA n’est pas récupérable donc il fait éviter ce statut dans le cas de la vente en boutique de matériel informatique par exemple.
• Un fonctionnaire peut créer son auto-entreprise mais il doit avoir l’aval de son administration.